RDC. Campagne électorale. Meeting d’Emmanuel Shadary : la force des discours

2 shada poste publicKisangani, 14 décembre 2018. Haranguer la foule, ce semble, une stratégie des discours planifiée par le trio Lomata-Olive-Shadary. En soixante minutes, ils auront été entendus et acclamés par une foule tour à tour enflammée avec forces promesses, slogans, chants, appels à la volonté divine. La Place de la Grande Poste a répondu au troisième rendez-vous de la campagne électorale des candidats présidents de la République. Après Martin Fayulu et Félix Tshisekedi, Emmanuel Shadary a eu sa part d’une population boyomaise enthousiasmée et reprenant à son compte les slogans de campagne. Une population qui a même improvisée une chansonnette en boucle.

Du haut de la Poste, c’est mille et un drapelet multicolore qui tapissent la place de la Place sur une vaste étendue. Les partis du Front Commun pour le Congo se sont donnés rendez-vous pour écouter celui dont ils disent « Shadary Président ». Les jeunes membres de Bana Etats-Unis de Mangobo sont aussi présents, brandissant deux drapeaux des Etats-Unis. Précédé par une file de taxis motos emberlificotés en des partis politiques jaunes, bleus, oranges, rouges, noirs, le cortège du candidat à la présidentielle, Emmanuel Shadary, arrive à la Place presqu’en fin d’après-midi sous des applaudissements et des cris de joie ainsi que des chansonnettes improvisées qui fusent de partout. « Coup sur coup, Shadary Président, Dauphin… », autant de pseudos qui sortent de la foule immense qui a attendait depuis 12 heures. Il descend de sa décapotable, lève les mains pour saluer la foule qui crie de plus belle. Danses folkloriques par-ci, jeunes et vieux militants des partis chantant par-là, les baffles crachant une reprise de la chanson de Tshala Mwana en l’honneur du candidat Joseph Kabila en 2011, mais cette fois pour louer le candidat du FCC : « Votez, votez, votez Shadary – Tokovoter biso nyonso Emmanuel Shadary, mokonzi ».

Coup de pouce d’Olive Lembe

C’est le Gouverneur de la Province de la Tshopo, Constant Lomata, qui harangue la foule jusque-là, fort d’une sonorisation qui lui permet d’être entendu plus loin. Après Dscn4965 olive shada 14dec18 copieavoir remercié la foule en ces termes « La manière dont vous accueillez Maman (allusion à la première dame) me comble de joie immense », il invite la première dame à prendre le micro. Après une courte prière chrétienne, elle lance un « Jambo Kisangani », en kiswahili « Bonjour Kisangani ». Ce qui soulève la foule jusque-là docile devant la barrière de police à plus ou moins vingt mètres devant. Il a fallu un « Batoto ya Kisangani, jambo » (habitants de Kisangani bonjour !) pour qu’elle s’ébranle jusqu’au pied du podium pour voir de près. « Retenez que rien ni personne ne peut justifier la recolonisation de la RDC que nous avons pour seule terre », lance-t-elle avant de relancer sur un chant swahili : « Muye muone, muangalie ! », « Venez voir de vos yeux ! », qui est aussitôt repris en boucle par la foule. Elle invite Emmanuel Shadary et lui impose les mains sur le front en récitant une prière.

La force du discours

3 shadary poste foule 14dec18C’est la même amorce : faire répéter la foule, mais Emmanuel Shadary choisit les noms des sept territoires que compte la Province de la Tshopo : « Opala oyé ! Lubutu eeeh ! Bafwasende aah ! Yahuma eeh ! Basoko aah ! Banalia oyé ! Isangi oyéé ! Tshopo eeh ! ». Devant une marée humaine qui l’écoute et qui acquiesce de temps en temps, le candidat à la présidentielle demande en kiswahili : « Est-ce que je peux dévoiler mon nom (oui). Je m’appelle Emmanuel Ramazani Shadary… J’ai été choisi comme dauphin de Joseph Kabila en accord avec tous les politiciens de la Tshopo présents à Kinshasa. Parce qu’ils savent que je suis généreux. Je suis en campagne, pas les mains vides. Il poursuit en exprimant sa joie : « L’accueil de Kisangani dépasse celle des autres provinces que j’ai parcourues. Et pour devenir président de la République, il faut avoir été béni par Kisangani ». Le public crie à tue-tête avant de scander : « Kabila, yebisa Shadary, abanga eloko te tokovoter ye na nko », (en lingala, Kabila, rassures Shadary que nous voterons pour lui par défi). En plus ou moins trente minutes de discours, Shadary promet des bourses pour les étudiants de 1er et 2ème cycle, des bonnes routes, de lutter contre la corruption, d’électrifier la ville en faisant répétant au public : « Courant, courant… ». Comme Olive, il fustige une certaine rencontre politique de Genève pour recoloniser le Congo. 

En fin de meeting au crépuscule, tradition boyomaise oblige, une foule immense prie avec succès Olive Lembe à marcher à pied jusqu’au Restaurant La Fourchette, à un kilomètre et demi de la Place de la Grande Poste.

Par Jean Fundi Kiparamoto

 

Date de dernière mise à jour : samedi, 15 décembre 2018

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site