Projet Makala - Opérations Bande Verte - pépinières villageosies - stop à la savane - Kisangani et environs

Avec l'appui de l'Union Européenne et grâce à la double action du projet Makala dite opérations "Bande verte, stop à la savane" et "pépinières villageoises", une cinquantaine de villages aux environs de Kisangani adoptent l'agroforesterie dont la culture de l'acacia dans leurs champs. Les paysans sont à l'oeuvre sur trois axes routiers dont la route Banalia, à 13, 15, 18, 19, 33 km au Nord-ouest ainsi que sur la route du Nord à Batchepo I et II, à plus de 30 km de Kisangani.

Nous traversons la rivière proj-mak-13-km-ban.jpgTshopo par le pont du même nom, direction Nord-ouest de Kisangani.proj-mak-graines.jpg  À déjà vingt minutes de la ville, d'abondantes herbes s'étendent à perte de vue de part et d'autre de la route en terre, dans un espace presque sans arbres. C'est à peine si l'on peut apercevoir la lisière d'une forêt. À chaque demi-kilomètre, nous croisons des vélos chargés de sacs de charbon de bois à destination de Kisangani. "Tout le sol à proximité des cases est saccagé, conséquence plus de bonne récolte" me fait savoir Pierre Clincquart, ingénieur projet Makala à l'arrivée au village Batiafeke, 13 km.proj-mak-pierre-acacia.jpg

Une dizaine de paysans s'attroupent autour d'une pépinière. "Maman acacia, sœur acacia, frère acacia" s'interpellent-ils pour planter dans la pépinière constituée de sachets en plastique noirs remplis de terre. On apporte un petit récipient de graines trempées dans l'eau. Après l'arrosage, Georges se charge de distribuer les graines à planter aux paysans qui les réclament avec enthousiasme en termes de "komunyo ingine" (eucharistie en argot du milieu). C'est en fait l'exercice presque quotidien de Pierre et Georges Mumbere, son assistant, pour la constitution des proj-mak-ramazani-batchepo.jpgpépinières villageoises ici, à Batiamaduka (15km), Badombi (18 km), Bambane 3 (19 km) et Alenge (33 km) sur la route Banalia ainsi qu'à d'autres villages situés sur les routes Ituri au Nord, Ubundu à l'Est et Opala à l'Ouest de Kisangani. Ainsi, près de 300 villageois ont-ils adhéré au programme, chacun devant entretenir pour un premier temps 200 plantules dans la pépinière. A Bambane, Augustin a réussi à faire pousser 600 acacias sur 1 ha sur les 800 plantules reçues (ph. à dr., Pierre s'émerveille sur un acacia dans le champ d'Augustin). L'opération Bande Verte porte sur l'acacia et l'opération pépinières villageoises sur les arbres fruitiers (avocatier, cacaoyer, safoutier) et les essences locales (par exemple aformosia et les arbres à chenilles).

C'est à Batchepo I que se trouve une première pépinière villageoise du Nord sur la route Ituri. Là, l'opération arbres fruitiers redonne espoir à tout un village. Je m'approche discrètement d'un paysan s'activant à sa pépinière. "On se demène pour préparer l'avenir notre avenir et celui de nos enfants avec les plantules que nous donne projet Makala . Ces arbres sont les meilleures limites de mon domaine", répond Ramazani Kotambe à un villageois qui ne s'était pas engagé dans le programme. Un groupe de jeunes paysans disent en riant "les filles vont affluer en quête de mandarines. Nous allons les épouser. Même les gens de la grande barrière (ndlr: barrière de péage) passeront plusieurs commandes en cacao, huile de palme, safou, ah! ah! ah!".

Kisangani représente 1% des 1 050 ha des plantes que, dans le cadre de l’"opération bande verte, stop à la savane", le projet est sur le point d'achever depuis trois ans qu'il a commencé au plateau des Bateke et dans le Kisantu à l'Ouest de la RDC. Il s'agit de vulgariser l'agroforesterie et notamment l’usage de l’acacia sur des espaces déboisés à proximité des villages.

Jean Fundi Kiparamoto

proj-mak-graines-2.jpgproj-mak-bambane3-banalia-1.jpg

 

Date de dernière mise à jour : mardi, 19 Mars 2013

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site