Jean Tokole - élection du gouverneur - Province Orientale - programme

Kisangani: Programme du candidat gouverneur Jean Tokole (résumé, mais programme entier à télécharger en bas)

Des 40 pages A4, le programme de Jean Tokole, député provincial et candidat indépendant au poste de gouverneur de la Province Orientale, porte sur :john-tokole-calicot-dehors-3.jpg

1)      La bonne gouvernance

2)      L’accès à la santé, à l’éducation et à l’énergie

3)      L’agriculture et le développementt

4)      L’environnement

Il compte mener les actions suivantes dans les quatre districts et vingt-quatre terrritoires de la Province Orientale :

A Kisangani, chef-lieu de la province,

La réhabilitation des  tronçons Ronds points du Canon – Combonien – Pont Tshopo ; Aéroport de Simisimi – Quai Bac Lindi sur la route Yangambi ; la route du Foyer social  dans la Commune Kabondo, de la 1ère avenue Quatrième Trans à la 18ème avenue; le boulevard Mobutu reliant la Place de la poste au PK6 route aéroport via Camp KETELE ; le boulevard Hassan II dans la commune de Lubunga ;

L’extension de la ville de Kisangani notamment par :

l’ouverture des artères des quartiers nouvellement lotis, en l’occurrence le quartier Motumbe, les lotissements Segama, Batiambale, Centenaire et PK8 route aéroport ; route Cimestan vers le fleuve ; l’entrée bureau communal de Kisangani aux chutes Wagenia ;

La construction des ponts Motumbe et Kabondo reliant 7ème avenue Plateau Boyoma et 16ème transversal Kabondo.

  • La poursuite des travaux de construction de l’Hôtel du Gouvernement provincial ;
  • La réhabilitation des résidences officielles du Gouverneur, du vice-gouverneur, ainsi que celles des autres autorités provinciales ;
  • La réhabilitation de l’Hôtel Congo Palace, en partenariat avec le ministère national du travail et prévoyance sociale assumant la tutelle de l’INSS ;
  • La réhabilitation de quelques sites touristiques de la Province, notamment les pêcheries Wagenia ;
  • La réhabilitation du bassin de natation de Kisangani ;
  • Appui substantiel pour la relance des activités de la SORGERI.

Actions à mener dans le district de Bas - Uélé.

 La réhabilitation des tronçons routiers Kisangani - Buta – Titule ; Buta – Aketi – Bondo ; Dulia – Bili – Dengu – Nze ;

  • La réhabilitation du micro barrage de la rivière Gima et de la centrale thermique de la SNEL à Buta ;
  • L’amorce des travaux de construction du barrage de Lipudungu.
  • La construction du marché central de Dingila ;

Actions spécifiques à mener dans le district de Haut - Uélé.

  • La réhabilitation des tronçons routiers Watsa – Niangara – Rungu – Isiro ; Watsa – Faradje et Wamba – Isiro ;
  • La réhabilitation du site de centre de l’Afrique à Niangara ;

Actions spécifiques à mener dans le district de l’Ituri.

  • Le renforcement des relations de bon voisinage avec les autorités frontalières du Sud-Soudan et de l’Ouganda par des rencontres transfrontalières en vue de résoudre les problèmes de l’occupation des localités congolaises de Kimba à Aru par les Sud Soudanais et de l’installation du post douanier ougandais de Vura à l’intérieur du territoire d’Aru ; dans l’optique de garantir une coexistence pacifique de nos populations respectives  et une bonne collaboration des services y affectés ;
  • La réhabilitation des tronçons routiers Bunia – Ngote – Mahagi ; Ngote – Aru via Djalasiga ; Aru – Ariwara – Kengezi Base – Aba ; Ngote – Luga – Simbi – Pachuda ; Idama – Aru ; Mahagi – Djegu – Mahagi port – Mukambo ; Bunia – Kasenyi ;  Geti - Boga – Tchabi ; Nyakunde – Tchekele – Geti ; Bunia – Mongwalu ;
  • Le renforcement des capacités des minis centrales hydroélectriques de Pimbo et de Rethy, en partenariat avec les missions catholique de Pimbo et protestante CECA 20 Rethy ;
  • La relance de la filière du coton et du café dans le territoire de Mahagi, sans oublier l’appui financier à l’usine locale de traitement du café.

II.2.5. Actions spécifiques à mener dans le district de la Tshopo.

  • La réhabilitation des tronçons routiers Yate - Ekoli – Opala ;
  • La construction et /ou réhabilitation des ponts Lotuli au

PK 61 route Yangambi, pont Lokombe sur l’axe Yabaondo – Mosite ; ponts Lobilo et Loleka ;

  • La réhabilitation du programme piscicole de Yaekama (INERA/YANGAMBI).

LES MOYENS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME.

L’approche retenue  pour la mise en œuvre de notre programme est définie suivant deux orientations distinctes, selon qu’il s’agit des ressources propres ou des ressources à mobiliser auprès de divers partenaires.

Des ressources propres

Conformément aux dispositions pertinentes de la Loi N°11/011 du 13 juillet 2011, les ressources propres à maximiser comprennent la part des recettes à caractère national à rétrocéder à la Province et les recettes à mobiliser par  la Direction des Recettes de la Province Orientale.

Les recettes à caractère national que nous comptons mobiliser conformément aux articles 220 à 222 de la Loi précitée sont constituées de deux catégories suivantes :

  • les recettes administratives, judiciaires, domaniales collectées ainsi que celles des impôts perçues en province (Catégorie A)  dont la retenue de 40% doit être portée au compte général de la Province lors du nivellement au profit du compte général du trésor du pouvoir central ;
  • les recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation collectées au niveau du pouvoir central, les recettes des douanes et d’accises, les recettes des impôts recouvrées sur les grandes entreprises et les recettes des pétroliers producteurs (Catégorie B) dont  la retenue de 40 %  continuera à se faire au profit de la Province par virement des ordres de paiement informatisé de l’Ordonnateur Délégué du gouvernement central.

Les recettes à mobiliser localement à travers la Régie financière provinciale  sont constituées,  quant à elles,  de trois composantes suivantes :

Les recettes courantes provenant de :

recettes des impôts et taxes provinciaux d’intérêt commun ;

recettes des taxes spécifiques de la Province ;

recettes administratives rattachées aux actes générateurs dont la décision relève de la Province ;

recettes de participation de la Province.

Les recettes en capital de la Province provenant de :

a)      produit de cession d’actifs ;

b)      ressources et subventions affectées aux dépenses d’investissements.

Les recettes exceptionnelles provenant de :

a)      dons et legs intérieurs projets ;

b)      dons et legs extérieurs projets ;

c)      subventions éventuelles du pouvoir central autre que celles affectées à l’investissement ;

d)     produits des emprunts contractés.

Des ressources extérieures

En matière de financement extérieur, nous entendons capitaliser les ressources éventuelles provenant de  partenaires au développement tels que :

  • le programme de stabilisation et d’appui à la reconstruction des régions de l’Est (STAREC),
  • la Coopération technique Belge (CTB) ;
  • la Coopération technique allemande (GTZ) ;
  • les agences du système des nations unies (PNUD, UNICEF, OMS, etc.) ;
  •  l’ONGD Agro action allemande (AAA).

 TELECHARGER LE PROGRAMME EN ENTIER discours-programme-de-jean-ilongo-tokole.doc discours-programme-de-jean-ilongo-tokole.doc

Date de dernière mise à jour : mardi, 30 Octobre 2012

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site