Flamme Kapaya - Bessie Awards 2012 - avec More more future de Faustin Linyekula

Flamme Kapaya remporte le Bessie Awards 012: de la Meilleure composition musicale pour "more more more... future"

"For a driving, ebullient, viscerally live score with its varied influences of Ndombolo, jazz, traditional, rock, and more
For creating a sea of rhythm that ranged from political protest songs to music of sheer pleasure
A 2012 New York Dance and Performance Award for Outstanding Music Composition goes to Flamme Kapaya and his band
For Faustin Linyekula's "more more more...future" at the Kitchen..."

f1km-mmmfbd2-2.jpgC'est en ces termes que le jury venait de consacrer Flamme Kapaya, ancient soliste de Wenge Musica Maisonflamme-kapaya.jpg Mère. Le désormais soliste international a fourbi ses armes à la conquête du monde aux côtés de Faustin Linyekula, cet autre virtuose de la danse contemporaine, fils de Kisangani. Le jury disait "pour son mélange de Ndombolo, jazz, du classique et plus et pour avoir créé une jardinière de rythmes…, le prix Bessie Awards 2012 revient à Flamme…". De paris, Flamme a accordé une interview au site du journal Karibu.

Journal Karibu: De quoi est constitué le prix?

Flamme Kapaya: Le prix est constitué du titre de meilleur compositeur de musique de spectacle, il m'a été remis le 15 octobre 2012 à New York aux Etats-Unis, dans la salle Appollo Theatre, alors que j'étais à Paris

JK: Avec Faustin Linyekula vous avez conjugué beaucoup d'efforts pour en arriver là?

FK: Nous avons beaucoup travaillé physiquement et moralement. Nous avons dû le choix entre plusieurs bons artistes pour créer un style musical à vous projeter 1heure 45 durant dans le futur. J'avoue que c'était pas facile du tout de métisser notre musique chaloupée (ndlr: rumba et soukouss) avec la musique dite occidentale. Tout ça dans le sens de refaire le monde, si je peux dire…

JK: Le style musical de l'album more more future et celui de Wenge maison mère, y'a-t-il une différence?

FK: Certes, tous les deux s'appellent musique. Wenge c'est pour écouter tout simplement rendre euphorique sous la boisson et faire oublier les soucis quotidiens. Cependant, le style de more more future éclaire nos esprits au mieux du développement de notre pays, la RDC.

JK: Au delà de la simple reconnaissance mondiale, votre vie d'artiste a-t-elle changé?

FK: Je vis du prix. C'est en plus l'apogée que cherche tout artiste dans le sens de la reconnaissance universelle d'un enfant de la République Démocratique du Congo. En toute fierté, je peux désormais affirmer que la RDC est capable de faire des choses à l'étonnement du monde entier. Imaginez-vous que pour concourir, les artistes étaient de tout bord: Américains, Indiens, Anglais… Mais, c'est la composition du congolais de Kinshasa qui a fait l'unanimité du jury. C'est pas une sinécure.

JK: Une musique de genre nouveau… reste à convaincre les mélomanes congolais…

FK: Mais, quoi de plus qu'un nouveau style de musique pour les convaincre, alors qu'ils appelaient de leurs vœux quelque chose de neuf? Seulement qu'ils ne savaient d'où ça viendrait et sous quelle forme ça paraîtrait. Vous le savez d'ailleurs bien, mélomanes comme journalistes, que la diaspora congolaise ne veut vraiment de cette musique… Et puis, les sceptiques, point besoin de les convaincre si ce n'est leur propre adhésion libre à ce nouveau genre musical d'après ce qu'ils entendront et verront.

JK: Les Studios Kabako ont beaucoup apporté à votre carrière de guitariste soliste?

FK: D'énormes contributions: accompagnement dans les démarches artistiques, arrangement des rencontres bénéfiques… devant l'ampleur de cette sollicitude, je tiens à remercier du fond du cœur Virginie Dupray, administratrice des studios, Jean-Louis Mwandika, Antoine Tokanwa, Eddy Mbalanga et tous les autres sans oublier le maître à penser Faustin Linyekula.

JK: L'avenir?

FK: Optimiste. Avec la grâce de Dieu, l'avenir ne peut qu'être meilleur.

JK: Un message de Paris cas même pour le peuple et les artistes congolais…

FK: Sans distinction, je dédie ce prix de Bessie Awards 2012 au peuple et artistes musiciens compositeurs congolais du pays comme de la diaspora. Je le dédie aux sociétés de droit d'auteurs oeuvrant en RDC; à tous les fans de Wenge Musica Maison Mère à qui ma réussite est importante. Je promets de ne jamais décevoir ceux qui m'auront soutenu. Qu'ils me fassent confiance d'autant que le prix, c'est notre Bessie Awards, à nous Congolais.

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 11 Novembre 2012

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site