Didier danse Tshota, solo d’un deuil solitaire ? - Huguette chante Enkata

Didier danse Tshota, solo d’un deuil solitaire ?

CaptureKisangani, Alliance française, 28 novembre 2018. Tshota, c’est le feu sacré dans la culture Tetela, le clan de l’artiste au centre de la RDC. Un feu guérisseur, un feu pour révéler mais aussi capable de punir et de tuer. A la mort soudaine de son petit frère Andeka il y a deux ans, ses parents organisent une cérémonie Tshota, car ils pensaient, comme souvent aujourd’hui, que Didier Ediho était le sorcier qui a sacrifié son frère pour relancer sa carrière de danseur. Depuis, le danseur fait son deuil sur scène dans Tshota, une manière quelconque pour lui de guérir, prouver son innocence, pardonner ses calomniateurs. Depuis la mort de sa tante, la seule à avoir cru à son innocence, Tshota reste pour lui le seul moyen de délivrance…

Didier Ediho vit et travaille à Kinshasa où il développe depuis 14 ans son travail, en tant qu’interprète au sein de la compagnie Diba danse ou pour Papy Ebotani. Il est également chorégraphe au sein de sa compagnie, Losanganya dancing, qu’il fonde en 2010.

Huguette Tolinga chante Enkata

Tolinga huguetteEnkata, c'est ce petit bout de tissu que la femme congolaise roule sur la tête pour l’aider à porter les charges souvent lourdes. Dans son album présenté au Café français de l’Afraco, la batteuse fait d’Enkata le symbole de la femme battante dans une RDC où tout n'en finit plus de tomber...

Huguette Tolinga commence les percussions à l’âge de sept ans, contre le vœu de sa famille. Le tambour est en effet perçu au Congo comme une affaire d’hommes avant tout. En 2010, elle crée à Kinshasa son propre groupe, Hugembo, avec qui elle se produit régulièrement depuis dans le pays (Kinshasa, Goma, Kisangani…), dans la sous-région mais aussi en Allemagne.

Par Jean Fundi Kiparamoto.

Date de dernière mise à jour : vendredi, 07 décembre 2018

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site