Cartes postales, Province Orientale, RDCongo

Carte postale sur Kubagu

jean-fundi-kiparamoto-3.pngpar Jean Fundi Kiparamoto

23 déc 2012. A 15 km de Kisangani, sur la rive gauche du fleuve Congo, Kubagu est le symbole de la cohabitation pacifique de plusieurs tribus venues de grandes ethnies de la RDCongo. A ces jours, il compte parmi ses habitants des Bangala, Batetela, Bambole, Bakumu, Henya, Topoke, Lokele… Selon certains villageois de Batidedoki – 17 km, lieu du mini foire -, la diversité tribale s’est accentuée avec l’arrivée des déplacés pendant la guerre de 6 jours. Une  guerre meurtrière à Kisangani entre les armées ougandaises rwandaises du 6 au 11 juin 2000. Par la suite les ONG sont allées initier des projets de développement, notamment, UNICEF, FAO, FCA, etc., avec le forage des puits d’eau, l’aménagement de sources d’eau potable, la construction d’une école, des séminaires de formation et tout récemment, avec LWF(Lutheran World Federation), l’introduction des semences améliorées, l’installation des décortiqueuses à paddy, l’aménagement d’une source d’eau potable à Batidedoki. Kubagu semble prendre son éveil dans la diversité agricole et l’usage des machines comme le témoigne d’une part, les produits agricoles et végétaux au mini foire et de l’autre, la présence dans le village d’une décortiqueuse, d’un moulin à maïs, d’une presse d’huile de palme. Jadis l’habitant de Kubagu vivait avec 0,3$ par jour. L’accompagnement de LWF a fait que ce soit 1$ par jour. Reste que d’autres besoins se font sentir : accès pour tous aux soins de santé primaire, à l’éducation et la gratuité de l’enseignement primaire, la réhabilitation d’une route devenue piste…

L’histoire de Kubagu remonte à l’administration coloniale belge pendant laquelle Stanleyville (l’actuelle ville de Kisangani) étaient entouré des centres extra coutumiers devenus secteurs après l’indépendance. Kubagu est l’un des villages que compte le secteur de Lubuya Bera, qui, au nord-est, forme un arc allant de 15 km vers le nord de la ville de Kisangani à 17 km vers l’est sur la rive gauche, traversant le fleuve Congo au niveau de la commune de Kisangani.

hommage à la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire

Cent ans 12 décembre 1897 – 12 décembre 1997, plus de 80 000 âmes baptisées, plus de … mariages chrétiens. Notre Dame du très Saint Rosaire reste pour des générations le symbole de la lutte acharnée pour la traversée de l’histoire.

Les chrétiens s’en souviendront comme d’une mère nourricière toujours présente au moindre pleur, et ce pour autant que d’elle les catholiques de Stanleyville ont reçu ce qu’il y a d’essentiel à la vie des hommes, la communion des esprits.

Cent ans de conversion d’âmes et d’humilité devant l’affront, voici ce dont a eu à faire preuve Notre Dame du Très Saint Rosaire. De sa naissance au tournant du siècle. Alors tout pour la gloire de l’Eternel et rien pour celle des hommes.

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 25 Mai 2012

Karibunionline.e-monsite.com est un site Internet d'informations indépendant. Grâce à nos initiatives et celles de nos amis ainsi qu'aux encouragements du journal Mongongo, partenaire de Syfia Grands Lacs, le journal Karibu n'aurait pas pu être mis en ligne après 2 ans de dure labeur. Nous bénéficions aussi de la formation des journalistes dans le projet Média-Société Civile par MEPAD avec l'appui de Syfia Grands Lacs.    Rédacteur en Chef/administrateur du site:   Jean Fundi Kiparamoto. Conseil de rédaction: Jean Fundi K., Stéphane Katsourana, Doudou Tikaileli, Stéphane Muyaya, 17 ans. Nos contacts : Tél. +243 81 200 6207 / +243 97 032 9024   email: jfkt1963@yahoo.fr / karibuni_revue@yahoo.fr   Siège: Avenue Munyororo, 4, Immeuble Parisi, Commune Makiso, Kisangani, P.O, RDCongo.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×