RDC. Kisangani. Fally Ipupa : des réactions au vol annoncé par la police

Kangamina

Selon un communiqué de la police, l’argent et des biens de valeurs de l’artiste musicien Fally Ipupa (à dr.) ont été volé sans effraction dans sa chambre à l’Hôtel Palm Beach. Le montant volé avoisinerait les 45 milles dollars et les biens seraient constitués des bijoux en or. C'était le 6 octobre 2019 à 2 heures du matin, pendant qu’il livrait un concert dans la cour de l’hôtel même.

Les commentaires sur la toile vont du simple aux déclarations dégradant la ville de Kisangani et ses hôtels. Pour certains, c’est vrai, mais pour d’autres, c’est faux. C’est le débat qui raffole. Mais Maître Dominique Kangamina croit à un montage "pour salir sa ville".

Fally Ipupa en avion
 

"Me Kangamina a raison", estime Camille Mugogoma. Car, selon lui, Fally aurait dû déclarer l’argent et ses biens de valeur avant d’occuper la chambre. "L’artiste doit demander pardon à notre chère ville", exhorte Mugogoma.

Selon un autre internaute, tous les agents de l'hôtel sont aux arrêts depuis 2 heures du matin du 7 octrobre 2019, sa tante. Il s'étonne que le communiqué parle de vol sans infraction. Un autre internaute avance carrément la thèse d’un vol par des courtisans.

Ce qui trancherait le débat reste l’issue des enquêtes policières en scrutant toutes les pistes : vol par la suite de l’artiste, le personnel de l’hôtel, l’occupant de la chambre contiguë à celle de Fally, un voleur professionnel venu de l’extérieur ou carrément la victime elle-même.

Par Jean Fundi Kiparamoto

Vol fally communique police

Date de dernière mise à jour : mardi, 08 octobre 2019